Un petit test, ça vous tente ?

Pour parler de tout et de rien !
maglight
Confirmé(e)
Messages : 249
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar maglight » 29 juil. 2018, 10:24

Bonjour à tous,

Au sujet d'une hypothétique formule magique, on admettait qu'il n'en y aie pas; ou plus exactement qu'il n'y en aie pas qu'une, mais plusieurs.

si la formule ne marche pas pour tous; Une formule identique pourrait marcher sur ceux de mêmes "profils".
Il s'agit maintenant de savoir comment typer ces différents profils


Connaissez-vous l'énnéagramme ?
Il s'agit d'un outil dont l'origine reste floue mais qui a le mérite de tenter de simplifier à maximum les choses en identifiant 9 types de personnalité.
....Et comme parfois, on peut être empêtré dans des choses complexes, il est bon parfois de les simplifiées.
Il peu paraitre restrictif au premier coup d'oeil, mais il offre une multitude de combinaison possible plus on en pousse la réflexion.

je vous propose ici un petit test gratuit :D
https://www.eclecticenergies.com/franca ... ramme/test

Bon test et bonne journée à tous :wink:

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 449
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar Nostromo » 29 juil. 2018, 14:49

Salut,
maglight a écrit :Connaissez-vous l'énnéagramme ?
Wikipedia le connaît. Je copie-colle :

Cette méthode est mentionnée par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) dans sa liste de pratiques « excluantes de la médecine traditionnelle » à risque de dérives sectaires pour un individu en le mettant en danger « dès lors qu’il est atteint d’une pathologie grave ou qu’il développe des dysfonctionnements mentaux induits par son thérapeute ».

Pathologie grave, hmmm... Cela m’incite à faire preuve de la plus grande méfiance.

La page de la Miviludes, ici : http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest ... anté/quell

Je n’ai jamais renié Descartes :).

À bientôt,

Jean-Philippe

maglight
Confirmé(e)
Messages : 249
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar maglight » 01 août 2018, 12:29

Et bim !
Encore un sujet qui fâche :roll:

J'en appelle effectivement à la prudence .Nous sommes forcément plus exposés que la moyenne!
Si vous avez peu de chance de trouver un gourou qui prétendra guérir une sep grâce à l'enneagrame, vous trouverez sans problème des gens qui vous vendrons des consultations pour déterminer votre personnalité. ( rien ne vous oblige à les contacter) car il ne s'agit que de ça.

Comme je le soulignais dans mon message précédent, il faut le voir comme un OUTIL

En quelques mots, kesako?
On part du principe que 9 personnalités composent se monde.
( c'est très, très restrictif, mais c'est bien le but)
Chacune de ces 9 personnalités à des points forts et des points faibles et aucune n'est au-dessu de l'autre.
Il s'agira ici de se trouver parmis les 9 types. Plus facile à dire qu'à faire, croyez moi !
D'autant plus que certains types peuvent avoir comme particularité d'avoir des œillères.
Cette recherche a pour but d'être le plus honnête possible avec soi-même, et c'est tout l'enjeu de la difficulté.
Le test est la pour vous donner une orientation et laisser place à la réflexion.

Pour ma part, j'ai abordé l'enneagramme bien avant de tomber malade.il y a 5 ans de ça!
Je l'ai utilisé pour mieux me comprendre et mieux comprendre les autres.
Il m'aura fallu 2 fausses certitudes et plusieurs mois avant de trouver mon type.
(Comme quoi c'est pas forcément gagné.)

Cette recherche m'aura valu d'étudier les 9 types depuis la compréhension des ailes, de la compulsion et d'autres subtilités car plus on se penche dessus plus ça se complique!

Inévitablement, et voilà le risque premier, il est d'ordre pratique; Un petit entraînement pour comprendre les mécanismes peux s'avérer nécessaire ....
Autour de moi mes proches sont devenu des numéros bien avant que moi même j'en devienne un! Il est beaucoup plus facile de trouver les autres que soi-même vous l'aurez bien compris.
j'avoue que ma moitié, au cas où il avait un doute à ce moment là, a admis être tombé sur un sacré numéro riree ....

Mon intuition est que si l'on pouvait faire un petit sondage parmi nous
le type 3 n'apparaîtra que de manière exceptionnelle.

Aujourd'hui je n'en fait pas un dogme, et ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu sur le sujet, mais je l'utilise parfois inconsciemment, surtout qu'en je recontre mon type.
Je comprends que le MIVILUDES soit attentif,
mais parfois il y a du bon dans le mal et et savoir s' approcher de la flamme, sans pour autant se consumer en plein vol est un moyen efficace pour s'enrichir.
On peu juste apprécier la lumière, l'odeur et la chaleur de la flamme sans se consumer en plein vol.
SI j'avais dû écouter scrupuleusement les consignes ministérielles concernant certaines destinations lointaines dite dangereuses, je n'en aurais jamais approché la richesse !

J'espère surtout ne vous avoir en aucun cas convaincu.
Ma démarche ne ce voulait pas être autre que bienveillante et bien évidemment chacun fait ce qu'il veut.
J'ai juste une petite tendance....à mettre les pieds dans le plat, m'en voulez pas!

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 347
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar Shed » 01 août 2018, 15:20

Bonjour,

Vos échanges avec Nostromo, sont intéressants et je vous lis avec plaisir.

Pour ce qui concerne ce sujet en particulier, je ne dirais pas qu'il m'a fâché, mais simplement géné :shock: et j'en avais déjà entendu parlé, il y a quelques temps sans pour autant que je m'y attarde plus que ça.

Je ne comprends pas ce que m'apporterait le fait de savoir à quel type de personnalité j'appartient !!!

D'autres part, le fait de le savoir, me permettrait il de comprendre les raisons de ma situation médicale, actuelle ?

Ce sont des questions que je me suis posé et pour lesquelles je n'ai pas de réponses !

Mais en fait, ce qui me gène le plus dans ce type de test, c'est de mettre les gens dans des boites, avec un numéro. Pcq l'humanité ne peux pas être classés ainsi, par paquet de (population mondiale / 9) et même si on affine encore.
La psychologie n'étant pas une science exacte (heureusement d'ailleurs sinon nous serions tous des machines) car il reste, pour moi, des dimensions dont nous nous doutons même pas de "l’existence".
Mais il pourrait encore y avoir de l'espoir quand tu lis : "Ce qui est incompréhensible dans ce monde c'est que tout est compréhensible !" Albert Einstein si mes souvenirs sont bons
Il faudra encore certainement un peu de temps <2

Portez vous pour le mieux
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Fidèle
Messages : 449
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar Nostromo » 01 août 2018, 16:10

Hé salut !
maglight a écrit :Et bim !
Encore un sujet qui fâche :roll:

mdr

Bah. Je pense que pour la plupart ici, nous sommes conscients de l'état de plus grande vulnérabilité psychologique qui peut être induit par la sep, et qui se manifeste par périodes. Avoir conscience de cette vulnérabilité est déjà une bonne protection... A vrai dire je crois que c'est surtout pendant la période qui suit immédiatement le diagnostic, période qui est loin derrière en ce qui me concerne -- mais où te situes-tu par rapport à elle ? --, que la vulnérabilité est maximale et les défenses pas encore bien solides. Je voulais juste m'assurer que tu avais conscience des implications possibles, te concernant :).

Si quant à moi je n'ai, à l'époque, pas hésité à faire (quasi) table rase de ma culture initiale pour me plonger à la place dans les philosophies orientales, c'est que je suis à peu près conscient de la richesse de l'enseignement qu'elles peuvent apporter, en particulier sur la façon d'aborder et de gérer la maladie. Tout comme je suis conscient de leur aspect initialement hermétique, "réservé aux initiés". Ce qui est une autre façon de dire ésotérique... tiens, un point commun avec les ennéagrammes. La Philosophie Éternelle de Huxley est très largement, pour ne pas dire totalement, fondée sur de tels ésotérismes : le tao est un ésotérisme, le soufisme est un ésotérisme, le livre tibétain des morts (Bardo Thödol) est un monument de l'ésotérisme, etc. J'ai déjà dit tout le bien que personnellement je pensais de toutes ces choses, ce qui d'une certaine façon me met en porte-à-faux car il se trouve que l'attrait pour l'ésotérisme est un des piliers les plus communs aux mouvements sectaires -- ce qui est d'ailleurs sans doute une des raisons pour lesquelles la Miviludes s'est émue des ennéagrammes.

La lecture de la Philosophie Éternelle a ceci de fort utile qu'elle explique tout ça, le documente, qu'elle donne les éléments de connaissance suffisants, sur chacun des mouvements, pour t'initier toi-même ; tout en te les faisant découvrir de façon "sûre", i.e. pas administrée par la ruse ou par la force sans que tu restes maître de ton temps. C'est toujours ésotérique, c'est toujours réservé aux initiés, mais tu fais désormais partie de ces initiés et par conséquent, tu es moins susceptible d'avaler sans réfléchir tout discours tenu par un gourou quelconque, qui exploiterait le très fort pouvoir de séduction commun à ces ésotérismes.

Et donc, c'est riche d'enseignements, notamment vis à vis de la sep. Ce n'est vraiment pas simple :).

A bientôt,

JP.

maglight
Confirmé(e)
Messages : 249
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar maglight » 02 août 2018, 11:33

Bonjour
Je ne veux surtout pas gêner et si vous le souhaiter je m'auto-censure. :arrow:
J'espère à peine interpeller.
PAR QUEL BOUT COMMENCER ?
Cette phrase toute simple soulève la bonne question. Le sujet est tellement complexe et vaste, multi-causal et tout le toutim qu'il est très difficile de trouver des pistes de réflexion ou plutôt on peut en trouver tellement qu'il y serai trop facile de s'y perdre. La SEP est un tel mystère.
Pour te répondre shed
Je ne cherche pas à débattre de l'exceptionnelle diversité de la complexité de pensée, et du fait qu'aucun autre que nous n'existe sur cette terre.
On le sait déjà non ? Et ça n'a pas grand intérêt ici
Vu sous cet angle, il est bien évidemment impossible de trouver le fil conducteur qui nous relie tous à Elle.
D'autant plus qu'il n'y en a pas qu'un.
Donc on doit le SIMPLIFIER.
maintenant je rappelle mon motif d'inscription (Citation mag )
c'est je pense, en cherchant ensemble avec eux que nous trouverons les causes de ces maux;
Merci d’avance de m’avoir lu et a très vite pour de futurs échanges

Quelles belles citations exprimeraient mieux ma pensée? (je laisserai nos 2 maître-penseurs trouver toute les citations qu'ils peuvent ;
mais en quelques mots.
Je suis convaincue qu'il existe une explication sensée et cohérente,
et ça rejoint d'ailleurs ta citation shed.
Les chercheurs, et autres pro de la santé cherche des molécules pour enrayer les poussées en aucun cas ils ne se creusent le ciboulot sur la cause réel de nos maux.
Hypocrates disait - tu chercheras la cause ......tollé causam
Or ils traitent les symptômes . mais qui cherche la cause?
Je suis dans ce constat et ça me désole.
J'ai la sensation de remettre ma vie entre les mains de gens qui au final ne sont que très peu concerné.
Ma vie m'appartient et je ne Peux pas me résigner, je ne Veux pas me résigner à cette fatalité. Je ne me sens plus d'autre choix que de me relever les manches car si je le fais pas personne ne le fera pour moi.

Donc il faut bien commencer par un bout.
Les chercheurs bossent des trucs de leur côté et je m'attaque à ce qui nous reste d'accessible.

Le mode de fonctionnement de la maladie a un fond très "auto-destructeur", la pensée est ce qui nous anime donc la personnalité est très certainement en jeu.
Ici je cherche en simplifiant à travers l'enneagramme ce qui nous uni.
Nous avons tous un fil qui nous relie à la SEP. Quels sont ces points communs qui nous enchaînent à Elle ? Quels sont ces points communs que nous avons en miroir ?
Je peux éventuellement trouver des solutions pour moi, comme chacun tente de le faire mais ça serait tellement mieux qu'on s'en sorte au plus grand nombre et que ceux qui ont un début d'explication l'expose pour, peut être, laisser d'autres finir le raisonnement.

Donc shed pour te répondre encore, mais ce serait long de te l'expliquer
Oui mieux comprendre qu'est-ce qui t'anime en toute profondeur et honnêteté peux je pense t'aider à comprendre quel fil te relie à Elle.

Une fois que tu auras trouver ce fil, si tu le partages, il se peut shed que j'ai le même que toi.
Et que nostromo aie le meme fil que bashogun et ainsi de suite, peut-être !

Après m'être dit que j'aurais dû faire neuro, j'en suis à me dire que j'aurai du faire inspecteur de police car la je me retrouve devant une bonne grosse enquête la mienne et la notre !
L'union fait la force, j'ai aucun doute là dessus.
Reflechir à plusieurs est un tour de force, auquel je veux bien me tenter.
Je n'ai rien à perdre, j'ai déjà perdu puisque je suis malade.

Mon chagrin est immense n'en douter pas, mais il faut que je me relève le plus tôt possible
Voilà je ne me sens que le choix de tenter de m'attaquer à l'impensable voir à l'impossible.
Mag :idea:

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5667
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar Bashogun » 02 août 2018, 12:17

Bien le bonjour Maglight,

je pense que ton raisonnement est faussé pour deux raisons majeures.
maglight a écrit :Les chercheurs, et autres pro de la santé cherche des molécules pour enrayer les poussées en aucun cas ils ne se creusent le ciboulot sur la cause réel de nos maux.
Hypocrates disait - tu chercheras la cause ......tollé causam
Or ils traitent les symptômes . mais qui cherche la cause?
et
maglight a écrit :Le mode de fonctionnement de la maladie a un fond très "auto-destructeur", la pensée est ce qui nous anime donc la personnalité est très certainement en jeu.
Or, les chercheurs ne cessent de rechercher les causes de la Sep comme une ballade dans la rubrique La recherche sur la Sep t'en convaincra. C'est une large part de la recherche, avec dernièrement les pistes des cellules gliales et celle des astrocytes. La piste des hormones - à laquelle je crois depuis fort longtemps - a été précisée il y a peu avec la mise au jour de l'importance de la testostérone. Mais la Sep est multifactorielle, il s'agit non seulement t'en déterminer les causes, mais aussi leur interaction.

Face à cette complexité, le pire écueil qu'il faut éviter, c’est justement de se rabattre sur des questions qui relèvent plus de la psychologie. Mettre en avant la personnalité, c'est emprunter le même chemin que ceux qui mettent en avant le seul stress pour expliquer les symptômes que d'aucuns peut présenter - et c'est alors une longue errance qui commence...
Si le stress peut être un élément déclencheur ou aggravant, cela n'en fait pas la cause première. Il y a des facteurs génétiques clairement identifiés et je ne sache pas que le stress (ni même la personnalité, comme tu dis) soit à même de modifier l'ADN.

Je ne crois absolument pas à l'idée d'une hyperactivité cérébrale comme cause principale - même si je me suis interrogé ici déjà sur cette question. Au mieux, il pourrait s'agir d'un facteur déclencheur ou aggravant, et encore.
maglight a écrit :Ma vie m'appartient et je ne Peux pas me résigner, je ne Veux pas me résigner à cette fatalité. Je ne me sens plus d'autre choix que de me relever les manches car si je le fais pas personne ne le fera pour moi.
Je comprends que ta quête des causes de la Sep est l'expression de la 'phase d'acceptation' que tu traverses et que nous avons tous traversée. Mais si tu veux échapper un tant soit peu à la fatalité dont tu parles, il serait sans doute plus efficace de te concentrer non sur l'amont, qui nous échappe, mais sur l'aval : la vie avec la Sep, sous tous ses aspects, pour qu'elle reste la plus silencieuse possible. Travailler sur le mode de vie, le stress, l'activité physique, et même cérébrale, l'alimentation, la relation aux autres...
Rien de magique ! Mais trouver un modus vivendi permet à beaucoup d'entre nous de continuer à vivre plutôt bien malgré tout.

Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Barbara92
Accro
Messages : 2277
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Un petit test, ça vous tente ?

Messagepar Barbara92 » 02 août 2018, 13:58

Je suis persuadée que le stress est un élément déclencheur mais pas une cause, car c'est un élément déclencheur dans beaucoup de maladies. On commence à se rendre compte aujourd'hui que la santé mentale est un élément essentiel à la santé physique. Même si pas que, quand on voit la longévité de certaines personnes, pourtant très malheureuses.
Et le caractère joue sur le stress, car on ne réagit pas tous de la même manière.
Ce que cette épreuve m'a appris c'est justement à être + fataliste, car quoi qu'il arrive on a aucun contrôle sur ces choses là, on ne peut rien changer, tout ce qu'on peut faire en fait c'est même empirer les choses avec un stress intense. Ce qui doit arriver arrivera. La seule chose que tu peux faire fasse à la maladie c'est rester positive et prendre ton traitement. Et ça c'est une grande avancé pour moi, il y a quelques mois encore je ne pensais pas du tout comme ça.


Revenir vers « Forum libre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités