Trouble visuel très difficile à décrire ;)

Perte de vision complète ou partielle, douleurs, mouvements oculaires involontaires, « voile » devant un oeil, vision double
Flofloflo
Débutant(e)
Messages : 5
Inscription : 21 mars 2018, 17:23
Ville de résidence : Vannes
Prénom : Flo
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15553
Contact :

Trouble visuel très difficile à décrire ;)

Messagepar Flofloflo » 23 mars 2018, 10:45

Bonjour,

Je me suis un peu présentée l'autre jour.
Je viens décrire un trouble de la vision que j'ai eu d'un coup pendant ma poussée de l'année dernière et que personne ne comprend.
En 24 heure j'ai commencé à avoir une vue "superposée", pas vraiment dédoublée mais avec des difficultés à voir un seul élément, une sorte de décalage horizontal, en particulier sur les éléments contrastés.

- la vue s'est troublée légèrement (j'ai dû changer de correction et c'est plus net aujourd'hui)
- j'avais des difficultés à savoir exactement où étaient les deux yeux des gens de face ou de 3/4 sur un écran de télé (c'est précis), en penchant la tête sur le côté c'était mieux, le décalage est horizontal seulement. Aujourd'hui c'est mieux mais les yeux des gens semblent "flotter" quand même.
- les éléments contrastés sur écran rétroéclairé (surtout texte foncé sur clair) apparaissent avec un filet luminescent et avec une ombre fantôme horizontale,
- la luminosité sur écran m'éblouit, surtout les couleur vives comme le rouge et le magenta pures, les feux rouges et verts aussi qui sont des LED, j'ai décalibré mon écran pour supporter mieux de travailler dessus mais au bout des quelques heures (voir même dès le début) j'ai l'impression d'avoir un masque de fer sur le visage, surtout autour des yeux, et un assombrissement latéral et sur le haut,

J'ai décrit tout ça à trois ophtalmologues dont 1 spécialiste de la SEP, fait plusieurs fonds de l’œil mais pour eux il n'y a rien qui explique ce phénomène.
L'EEG et l'IRM n'ont montré aucune plaque ni problème sur les nerfs optiques.
Je sors de plusieurs mois de rééducation orthoptique. L'orthoptiste a bien repéré dans son bilan de départ une convergence asymétrique avec une hypoconvergence de l'œil droit. Selon lui, l’œil droit étant mon œil directeur il semblerai qu'il ai été "remplacé" par le gauche pour compenser cette faiblesse, il faut donc réutiliser le droit au maximum pour qu'il reprenne son rôle.
Selon lui la rééducation m'a bien fait récupérer sur ce point or je souffre toujours terriblement dès que je lit ou travaille sur écran (à la lumière naturelle c'est beaucoup moins prononcé mais présent aussi...).

C'est un peu long et sans doute pas très clair mais j'aurai aimé savoir si certains d'entre vous avez ce genre gêne spécifique sur écran et au contraste/couleur...?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5437
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Trouble visuel très difficile à décrire ;)

Messagepar Bashogun » 25 mars 2018, 09:57

Bonjour flofloflo,
désolé de te répondre un peu tardivement.
Les problèmes visuels sont très courants dans la Sep et une NORB est très souvent ce qui permet de la mettre en lumière, si je puis dire.
Pour ma part, je n'ai jamais lu ni eu de symptômes tels que tu les décris.
Si j'ai une diplopie courante, c'est de naissance - mais comme mon œil droit est amblyope, je peux très aisément faire la distinction.
Ma NORB a posé un lourd voile blanc - sur mon œil gauche, évidemment !! -, m'a rendu photophobe à la lumière blanche et, contrairement à toi, a affadi toutes les couleurs, notablement le rouge, et m'a fait perdre en contraste. Ma perte supplémentaire d'acuité est due aux fibres que j'ai perdue à cette occasion.
Rien à voir, donc ; et peut-être rien à voir avec la Sep, pour toi d'après ce que tu rapportes.
Deux hypothèses, mais je ne suis pas médecin :
- si Sep : au-delà de l'oeil et du nerf optique, le centre cérébral de traitement du signal pourrait subir une inflammation ; une IRM permettrait éventuellement dans ce cas d'en voir la trace ;
- Sinon : reste l’œil lui-même, et je pense en particulier aux cônes et aux bâtonnets :
Les cônes sont des photorécepteurs situés au fond de l'œil, transformant le signal électromagnétique de la lumière en signal nerveux permettant la vision colorimétrique diurne. La vision nocturne est assurée par les bâtonnets.

Ce n'est qu'une simple hypothèse de la part d'un néophyte, et moins encore, en matière médicale.

Pour ta diplopie :
Les diplopies binoculaires (disparaissant après l’occlusion d’un œil) témoignent de paralysies oculomotrices (POM), liées à une atteinte des noyaux, des nerfs ou des muscles oculomoteurs ; elles peuvent être également dues à une atteinte de la jonction neuromusculaire. Plus d'infos utiles :
Cen-neurologie
La rééducation que tu suis semble donc bien indiquée en l'espèce. Mais il convient d'en définir précisément l'origine.

Désolé de ne pouvoir t'être plus utile.
J'espère que cela va pouvoir s'arranger rapidement.
Tiens-nous au courant.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

lélé
Accro
Messages : 2516
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Trouble visuel très difficile à décrire ;)

Messagepar lélé » 25 mars 2018, 11:41

Bonjour
Je ne connais pas ce phénomène
Mon seul soucis c migraines ophtalmiques avec sensation d'eau dans l'oeil et vision coupée en deux, ça dure 30 minutes et ça disparaît


Revenir vers « TROUBLES DE LA VUE »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité