Mon expérience au sujet de l'Invalidité et du Travail

Avatar de l’utilisateur
TOYTOY
Confirmé(e)
Messages : 190
Inscription : 06 avr. 2008, 08:01
Localisation : Var
Contact :

Mon expérience au sujet de l'Invalidité et du Travail

Messagepar TOYTOY » 14 août 2011, 16:46

Bonjour à tous,

Je mets ici un sujet que j'ai écrit en réponse quelqu'un qui se posait des questions sur l'Invalidité.
Voici donc un copier-coller :

"Je suis de passage,et je voudrais te faire part de mon expérience en la matière :

En fait, comme toi, j'ai été en arrêt de travail pendant un certain temps suite à une poussée, 2 ou 3 mois pour moi.

Après j'ai voulu reprendre mon boulot et j'ai été convoquée par le Médecin du Travail de ma boîte, qui m'a proposé de reprendre à mi temps thérapeutique, ce que j'ai accepté car j'étais au fond du gouffre. Ma Direction a accepté cette situation.
Donc, tous les mois mon médecin généraliste me prolongeait cet arrêt de travail à mi temps. A ce moment là, tu es payée pour moitié par ton employeur et pour moitié par les Indemnités Journalières de la Sécu.

Puis, à peu près 12 mois après, le Médecin de la Sécu m'a convoquée, et m'a demandé de passer en invalidité, mais comme j'avais toujours l'espoir de reprendre à temps plein, j'ai réussi à négocier pour gagner 6 mois, ce que le médecin de la Sécu m'a autorisé.

Mais 6 mois plus tard, j"ai été reconvoquée et là le médecin de la Sécu m'a obligé de passer en Invalidité 1ère catégorie, toujours à mi temps.
J'insiste sur le fait que c'est une décision de la Sécu et non pas de moi. car ce n'est absolument pas le malade qui décide, mais bien la Sécu.
D'autre part, le Médecin Conseil de la Sécu m'a affirmé, que dans le cas d'une Invalidité 1ère catégorie, je pourrai à tout moment, reprendre à temps complet si il y avait une amélioration de mon état.
Moi j'avais toujours l'espoir de reprendre à temps complet, mais je ne pouvais pas, je n'en n'avais pas la force. J'ai donc accepté, et je dois dire que je ne regrette pas.

Je fais donc 17h30 par semaine, que j'ai répartis avec l'accord de ma Direction comme ça : 1 semaine à 2 jours alternée avec 1 semaine à 3 jours. Moi ça me convient car j'habite à 40 kms de mon boulot, et que ça me fatigue moins que de devoir faire la trajet tous les jours.

En ce qui concerne le salaire, je suis payée par 3 organismes différents :
- un demi salaire par mon employeur avec un Avenant à ton contrat de travail pour le passage à temps partiel. Toutefois, après cet Avenant, je ne sais pas si ton employeur est tenu d'accepter que tu reprennes un jour à temps complet, comme l'accordes la Sécu :?: :?: :?:
- une partie payée par la sécu qui règle 50% du demi salaire et tous les mois tu envoies une déclaration de Ressources à la Sécu : si jamais tu décidais de travailler davantage, le montant de l'Invalidité en serait d'autant déduite.
- une troisième par ma mutuelle obligatoire d'entreprise, dont la branche Prévoyance complète la sécu, ce qui fait que je n'ai pas de perte de salaire, sauf, à peu près 7 % de CSG sur la part de la sécu. Mais ça, ça dépend si tu as une mutuelle d'entreprise ou pas.

Pour la retraite, j'avoue ne pas avoir tous les éléments. Je sais juste que pour la sécu si tu bosses à mi temps en invalidité, ça ne change rien, c'est comme si tu étais à temps plein, et en ce qui concerne la Caisse complémentaire de retrait à laquelle je cotise et qui est IRCANTEC, ils m'ont dit que pendant ce temps où je suis en invalidité, je continue à avoir des points, mais j'ignore encore la réalité, car ça fait juste 1 an et que je n'ai pas reçu de nouvelle attestation de l'Ircantec. Donc, je ne sais pas le total de ces points est complet ou pas ...

Voilà, j'espère t'avoir un peu éclairée sur le problème.
b2

PS : petite info :

- Invalidité 1ère catégorie signifie que tu peux travailler,
- Invalidité 2e catégorie : tu ne peux pas travailler sauf quelque chose comme 2 heures par semaine, et encore, curieusement, ça dépend des caisses de sécu !
En terme de salaire, ça ne change rien, sauf si tu n'as pas de Mutuelle Prévoyance pour te compléter la Sécu !
D'autre part, sache que tant que tu es en arrêt de travail,pour les impôts, tu ne déclare pas tes Indemnités Journalières <2
alors qu'en Invalidité oui ... "
mesgosses
"Les maladies sont le plus court chemin de l'homme pour arriver à soi"
Thomas BERNHARD


52 ans -3 enfants (32 ans - 29 ans - 23 ans) -
1998 : 1ère poussée - 2001 : 2e poussée-7 ans de répit - 2008 -2009 : poussées

Revenir vers « Vie professionnelle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités