la phase d'acceptation

Votre femme, votre mari, votre fille, etc... est malade et vous devez vivre avec.
Comment supporter et que faire pour l'aider.
Règles du forum
Le caractère sérieux de cette section du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
kavalerie
Confirmé(e)
Messages : 102
Inscription : 24 juil. 2015, 11:52
Contact :

la phase d'acceptation

Messagepar kavalerie » 03 oct. 2015, 21:23

Je lis beaucoup que dans cette maladie comme dans beaucoup d'autres il faut une phase d'acceptation. Moi je crois que je ne l'accepterai jamais car cela reviendrait à admettre que je l'ai méritée... J'ai envie de continuer à vivre le plus normalement possible avec cette épée de Damoclès, je ne suis pas dans le déni, je sais qu'elle est là et que je peux refaire d'autres poussées mais dans ce cas je dirai toujours la SEP et non pas ma SEP.
Et vous quel est votre état d'esprit?

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 03 oct. 2015, 21:56

ça c'est une grosse erreur kavalerie, il faut absolument passer par la phase d'acceptation pour vivre avec cette colocataire, sinon on n'avance pas, ensuite ça sera la phase d'adaptation, pour vivre normalement, comme la plus part d'entre nous.
s'il le faut, pourquoi ne pas te faire aider par un psy qui t'aidera à te remettre sur des rails.
une fois passée, on se sent nettement mieux dans sa peau. on dit toujours ça au début, je ne pourrai jamais, mais avec la sep on ne dit jamais plus jamais. elle est trop fluctuante.

ça peut demander du temps, mais tu verras, ça se fera. nous sommes tous passés par la, et nous savons ce que tu peux ressentir. laisse le temps au temps.
quand je parle de moi, j'ai l'impression de parler d'une autre personne. c'est ça l'acceptation.
suffit de regarder ma signature...
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
lalaa2409
VIP
Messages : 3278
Inscription : 07 sept. 2011, 10:52
Localisation : Chtiland
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar lalaa2409 » 03 oct. 2015, 22:01

je te conseille, dans un premier temps, de lire le post "ce que m'a apporté la SEP", tu verras tout ce qu'elle peut apporyer de positif en fait, ça aide,aussi, à accepter
leve toi et fais quelque chose de ta vie tant que tu le peux encore

Avatar de l’utilisateur
Misty
Confirmé(e)
Messages : 257
Inscription : 28 mars 2015, 18:54
Ville de résidence : St-Eustache, Québec
Prénom : Nicole
Localisation : Québec, Canada
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar Misty » 03 oct. 2015, 22:06

Je te comprend kavalerie, je crois etre au meme point que toi.
J ai commence ma poussée en novembre 2014, donc il y a presque un an deja !! Et je la vis toujours..... Et oui, une trrrrres longue poussee. Ca arrive. Mes jambes ne me suivent plus j ai l impression de trainer des boulets. Des serrements et engourdissements sur tout le cote droit

Mais quand je dis a quelque un que j ai la sep, on dirait que je ne parle pas de moi. Je l endure....jour après jour. A chaque matin j espère que ca sera finit.
Peut etre as tu raison fafa, il faut consulter pour passer cette étape si on n y parvient pas.
Je me laisse encore du temps...le temps de me sentir mieux !!,
Petite quebecoise, sepienne depuis 2009, sans traitement

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 03 oct. 2015, 22:38

lalaa2409 a écrit :je te conseille, dans un premier temps, de lire le post "ce que m'a apporté la SEP", tu verras tout ce qu'elle peut apporyer de positif en fait, ça aide,aussi, à accepter


en voila une idée qu'elle est bonne lalaa, je mets le lien pour y accéder
viewtopic.php?f=8&t=12442
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

kavalerie
Confirmé(e)
Messages : 102
Inscription : 24 juil. 2015, 11:52
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar kavalerie » 03 oct. 2015, 23:36

fafalarousse a écrit :
lalaa2409 a écrit :je te conseille, dans un premier temps, de lire le post "ce que m'a apporté la SEP", tu verras tout ce qu'elle peut apporyer de positif en fait, ça aide,aussi, à accepter


en voila une idée qu'elle est bonne lalaa, je mets le lien pour y accéder
viewtopic.php?f=8&t=12442


J'ai déjà lu ce post. Que la maladie change le regard sur la vie et sur les autres et puisse affirmer la personnalité me parait indéniable mais n'a pour moi aucun lien avec l'acceptation. J'y vois plutôt une réaction contre la maladie. Ce n'est pas la maladie qui vous a apporté du positif c'est vous qui avez trouvé la force de réagir positivement à la maladie. Pour moi cela peut aussi passer par la colère ou la rage.

khadija
Célébrité
Messages : 9115
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar khadija » 04 oct. 2015, 00:45

Coucou kavalerie !
Oui, il faut une phase d'acceptation. Cette phase peut se faire "tout de suite", kom "un jour", avec le temps..
Moi, je ne suis pas d'accord avec toi kan tu dis "je l'accepterai jamais car cela reviendrait à admettre que je l'ai méritée...". Une maladie ne se mérite pas !
Je t'encourage a continuer à vivre le plus normalement possible avec cette épée de Damoclès..
Tu c, dire "qu'elle est là et que je peux refaire d'autres poussées.." C une forme d'accéptation..
Aprés dire "la SEP" et non pas "ma SEP". C que tu ne l'associe pas a toi. Kavalerie c kavalerie é la sep c la sep. Grossomodo, "on ne mélange pas le propre au sale".

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 04 oct. 2015, 08:23

kavalerie, tu y vois une réaction contre la maladie, de ce sujet, et c'est la définition de la phase d'acceptation, cette réaction. ça peut être de la colère, qui est une très bonne forme d'acceptation. je te hais la sep, je ferai tout pour t'empecher de me détruire. voila la phase d'acceptation. et on y arrive quand on ressent cette colère.
quand on a passé ce cap, on apprend son corps tout normalement, et on s'adapte à elle comme elle s'adapte à nous, ça sera le cap d'adaptation. et après, on comprend qu'on peut vivre avec elle, même s'il y a des hauts et des bas, même si on souffre. elle se repose aussi, on peut passer des années ou elle ne se manifeste pas, comme si elle avait compris qu'elle aura du mal à nous combattre. nous sommes renforcés, moralement et physiquement, et la kiné nous aide à nous renforcer physiquement.
c'est bien dit comme tu le dis Khadija.
il est vraiment indispensable ce forum.... ou chacun peut s'exprimer et apprendre des autres.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

BABEL

Re: la phase d'acceptation

Messagepar BABEL » 04 oct. 2015, 10:14

J'ai envie de mettre un petit bémol quand je lis que la sep est trop fluctuante. Bien sur je ne fais parti "que" des 15% des formes progressive d'emblée mais je suis dans ma troisième année de maladie et le handicap progresse insidieusement j'ai envie de dire de mois en mois...
Je n'ai pas connu de période de rémission

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 04 oct. 2015, 10:45

la sep des hommes n'est pas comme la sep des femmes. et comme la je parle à une femme, je parle de la sep des femmes.
mais pour les hommes, il y a aussi fluctuation, même sans poussées, tu verras dans le temps.
moi aussi je suis en progressive maintenant, et j'ai des jours ou je reste couchée toute la journée. et des jours on j'en fait trop. on fait avec, on n'a pas le choix.
et ça ne change rien dans la phase d'acceptation, homme ou femme, on doit le passer ce cap.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

pier2
Fidèle
Messages : 614
Inscription : 31 juil. 2015, 13:35
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar pier2 » 04 oct. 2015, 11:22

kavalerie a écrit :
fafalarousse a écrit :
lalaa2409 a écrit :je te conseille, dans un premier temps, de lire le post "ce que m'a apporté la SEP", tu verras tout ce qu'elle peut apporyer de positif en fait, ça aide,aussi, à accepter


en voila une idée qu'elle est bonne lalaa, je mets le lien pour y accéder
viewtopic.php?f=8&t=12442


J'ai déjà lu ce post. Que la maladie change le regard sur la vie et sur les autres et puisse affirmer la personnalité me parait indéniable mais n'a pour moi aucun lien avec l'acceptation. J'y vois plutôt une réaction contre la maladie. Ce n'est pas la maladie qui vous a apporté du positif c'est vous qui avez trouvé la force de réagir positivement à la maladie. Pour moi cela peut aussi passer par la colère ou la rage.



Je plussoie avec toi, dommage c' est vrai, des fois qu' il n' ait pas de bouton "j' aime". On peut trouver des raisons de ne pas mettre tout sur le dos de la sep, et minmiser des effets en ayant des pensées positives sur certains aspects de celle ci. Mais de la à dire qu' elle apporte des trucs biens, faut pas déconner. :shock:

pier2
Fidèle
Messages : 614
Inscription : 31 juil. 2015, 13:35
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar pier2 » 04 oct. 2015, 11:29

BABEL a écrit :J'ai envie de mettre un petit bémol quand je lis que la sep est trop fluctuante. Bien sur je ne fais parti "que" des 15% des formes progressive d'emblée mais je suis dans ma troisième année de maladie et le handicap progresse insidieusement j'ai envie de dire de mois en mois...
Je n'ai pas connu de période de rémission


Toute à fait, quinze ans de sep, maintenant progressive depuis quelques années, il y a des moments de répit, effectivement, ou cela ne progresse pas, ou moins vite, mais pas d' amélioration dans ces périodes là. Le truc, c' est que comme elle ne progresse pas on à l' impression d' aller mieux car on s' habitue, mais en fait, elle stagne.

Après, chacun la sienne, c' est sur.

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 04 oct. 2015, 11:59

il faut se dire que ce qui est perdu depuis des années ne reviendra pas, faut pas rêver. c'est faire le deuil de son passé, tous les neuros le disent. j'ai du arrêter le violon, je peux à peine jouer du piano, sculpter, (mon autre passion) devient difficile, je ne peux plus écrire, coudre, la motricité fine est ko, courir, sauter, me mettre à genoux, monter sur une chaise, laver les vitres est un parcours du combattant, me boutonner me prend un temps fou, et je ne parle pas de la douleur. je n'ai pas le choix, c'est comme ça, c'est du passé, on cherche autre chose à faire, il y a toujours pire que soi.
et surtout ne pas se réveiller en se disant , bon j'ai mal ou aujourd'hui, qu'est ce qui cloche, bref ne penser qu'à ça. non, la sep, il faut apprendre à l'oublier pour qu'elle nous oublie. sinon, autant se tirer une balle dans la tête. et tout ça c'est une question de temps.
il y a toujours quelque chose de beau dans toute chose, il faut regarder dans la bonne direction. ça s'appelle positiver.
bref quand on a la sep, il faut l'acceptation, l'adaptation, faire le deuil de son passé, ne pas penser au lendemain, relativiser et positiver. et c'est possible, la majorité ici l'a fait.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

BABEL

Re: la phase d'acceptation

Messagepar BABEL » 04 oct. 2015, 12:55

pier2 a écrit :
BABEL a écrit :J'ai envie de mettre un petit bémol quand je lis que la sep est trop fluctuante. Bien sur je ne fais parti "que" des 15% des formes progressive d'emblée mais je suis dans ma troisième année de maladie et le handicap progresse insidieusement j'ai envie de dire de mois en mois...
Je n'ai pas connu de période de rémission


Toute à fait, quinze ans de sep, maintenant progressive depuis quelques années, il y a des moments de répit, effectivement, ou cela ne progresse pas, ou moins vite, mais pas d' amélioration dans ces périodes là. Le truc, c' est que comme elle ne progresse pas on à l' impression d' aller mieux car on s' habitue, mais en fait, elle stagne.

Après, chacun la sienne, c' est sur.


C'est vrai ce que tu dis pier2. J'ai des périodes ou j'ai l'impression que c'est stable mais ces périodes sont courtes. La maladie je l'ai déjà accepté depuis un moment mais il me reste à accepter ma perte d'autonomie (avec le fauteuil par exemple) et bientôt le besoin d'une tierce personne comme m'a dit le neuro

kavalerie
Confirmé(e)
Messages : 102
Inscription : 24 juil. 2015, 11:52
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar kavalerie » 04 oct. 2015, 21:49

fafalarousse a écrit :kavalerie, tu y vois une réaction contre la maladie, de ce sujet, et c'est la définition de la phase d'acceptation, cette réaction. ça peut être de la colère, qui est une très bonne forme d'acceptation. je te hais la sep, je ferai tout pour t'empecher de me détruire. voila la phase d'acceptation. et on y arrive quand on ressent cette colère.
quand on a passé ce cap, on apprend son corps tout normalement, et on s'adapte à elle comme elle s'adapte à nous, ça sera le cap d'adaptation. et après, on comprend qu'on peut vivre avec elle, même s'il y a des hauts et des bas, même si on souffre. elle se repose aussi, on peut passer des années ou elle ne se manifeste pas, comme si elle avait compris qu'elle aura du mal à nous combattre. nous sommes renforcés, moralement et physiquement, et la kiné nous aide à nous renforcer physiquement.
c'est bien dit comme tu le dis Khadija.
il est vraiment indispensable ce forum.... ou chacun peut s'exprimer et apprendre des autres.

Alors dans ces conditions nous sommes d'accord.A vous lire il faut uniquement prendre le terme acceptation dans le sens opposé du déni. La phase déni je n'en ai pas eu besoin vu que la SEP est chez nous une affaire de famille. Mais ce qui me dérange dans le choix du terme acceptation c'est que pour moi cela va avec les termes précis d'un contrat...on doit accepter en connaissance de cause... et on a le choix... ce qui n'est pas le cas avec la SEP. Elle s'impose à nous et on ignore où elle va nous mener encore moins quand on est comme moi à l'épisode un de la maladie et qu'on a l'espoir d'en rester là.

Avatar de l’utilisateur
Misty
Confirmé(e)
Messages : 257
Inscription : 28 mars 2015, 18:54
Ville de résidence : St-Eustache, Québec
Prénom : Nicole
Localisation : Québec, Canada
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar Misty » 05 oct. 2015, 05:09

Encore une fois d accord avec toi,kavalerie j'en suis au meme point, au debut , quand tous les espoirs sont permis.
Ce que acceptation représente pour moi est plutôt une résilience. Quand on abandonne la bataille, on leve le drapeau blanc et ca , pour moi il n en est pas question. Je vais continuer a haïr cette maladie qui bousille la vie de tant de gens, provoque des divorces, et de nombreux deuils de toutes sortes.
Je sais qu a un certain moment, on doit regarder en avant et non en arrière et tout ce qu on a perdu , un jour j en serai peut etre capable mais alors j aurai perdu aussi l ´espoir d aller mieux !!
Petite quebecoise, sepienne depuis 2009, sans traitement

Avatar de l’utilisateur
lalaa2409
VIP
Messages : 3278
Inscription : 07 sept. 2011, 10:52
Localisation : Chtiland
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar lalaa2409 » 05 oct. 2015, 07:17

Et si, tout simplement, on pouvait vivre avec cette colocataire génante, sans en faire un focus, juste en sachant qu'elle est là.

C'est possible, ici, à 2 sépiens, on est bien obligés de faire avec lol
leve toi et fais quelque chose de ta vie tant que tu le peux encore

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: la phase d'acceptation

Messagepar fafalarousse » 05 oct. 2015, 07:46

et il ne faut pas oublier que la recherche avance, et que d'ici quelques années, la sep n'existera plus.
alors pour les nouveaux diagnostiqués, c'est un espoir que nous, les anciens n'auront pas.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.

Avatar de l’utilisateur
Azalée
Confirmé(e)
Messages : 111
Inscription : 17 mars 2015, 15:17
Localisation : Normandie
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar Azalée » 05 oct. 2015, 22:18

J'ai lu ce sujet : phase d'acceptation avec beaucoup d'intérêts, c'est une bonne réflexion sur la SEP, comment on vit avec ou contre. Tous les jours ne se ressemblent pas, je suis parfois en colère, parfois abattue ou déprimée et le lendemain ça repart. Je me surprend quelquefois à lui parler comme si c'était quelqu'un. Es ce cela l'acceptation à votre avis ?
SEP rémittente depuis 18 ans, 12 poussées, certaines avec récupération d'autres pas, mais la vie continue avec ses joies aussi.

cacahuete
Confirmé(e)
Messages : 242
Inscription : 07 oct. 2014, 14:53
Contact :

Re: la phase d'acceptation

Messagepar cacahuete » 06 oct. 2015, 09:57

Perso je préfère "admettre" que j'ai la SEP, plutôt qu'"accepter"


Revenir vers « Comment vivre avec la maladie d'un proche ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités