Pour les amoureux de la langue française!

Un bon coup pour le moral !!!
Merci à mon Christounet de t'en occuper si bien...
Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1969
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Mallorie » 22 sept. 2016, 14:33

Sur fb je suis abonnée à la page FB des Grandes Gueules de RMC, et voici une perle aujourd'hui qu'une dame a publié qui m'a bien fait rire, autant par le phrasé que par les vérités qui y sont énoncées/dénoncées...


"Je viens de recevoir ce texte d'un parent d'élève et ne résiste pas à sa diffusion, tellement c'est drôle, mais aussi affligeant !

Désolée je ne peux pas m’en empêcher. Je craaaque.
Amatrice inconditionnelle de la novlangue pédante, bureaucratique et politiquement correcte, je me dois de partager avec vous les dernières découvertes.
Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air ». Ha ha !
J’ai aussi appris que je n’étais pas petite mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !
Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo. J’étais déjà tombée de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.
Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des « productions écrites », les courses d’école des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques ».
Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.
Z’êtes prêts ?... Allons-y.
Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ».
Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ».
Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ».
Mais curieusement le meilleur est pour la gym… oups pardon ! pour l’EPS (Education physique et sportive).
Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».
Ah! c’est du sportif, j’avais prévenu !...
Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat).
Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le con.
Signé Martina Chyba, parent d’élève. Ah non, re-pardon… Martina Chyba, « génitrice d’apprenant ».
Ben oui, un "outil scriptutaire" c'est un stylo, un "référentiel bondissant" c'est un ballon, et un "bloc mucilagineux à effet soustractif" c'est une gomme.
Je pense que les "zzzzzzzélites" qui ont inventé de telles conneries devraient tous être en hôpital psychiatrique..." en effet pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Qu' en pensez-vous ?"

J'adore!!!!!!!!
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Shubacka
Fidèle
Messages : 387
Inscription : 03 août 2016, 14:12
Ville de résidence : Bussiere Galant
Localisation : 87
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shubacka » 22 sept. 2016, 15:32

[img=center]http://nathou.n.a.pic.centerblog.net/wxiou3k4.gif[/img]

J'ai envie de dire ..... Jusqu'où s'arrêteront-ils ?? :mrgreen:
L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve c'est que ça le fatigue

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 342
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shed » 22 sept. 2016, 17:54

Wouarfffffff, trop bon ton post Mallorie mdr

A croire qu'en appelant plus un chat, un chat, ils (pédagogues technocrates) pourront améliorer la qualité de l'enseignement :shock:
Alors que certains ou certaines, notamment une enseignante qui a publié un livre récemment et qui fait carton sur le fond de l'enseignement, a été remise à sa place, illico presto !
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
mariel13
Fidèle
Messages : 507
Inscription : 03 févr. 2015, 06:14
Ma présentation : +- 20 ans de SEP
Localisation : Longitude : 5.47938848 Latitude : 43.3331088
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar mariel13 » 23 sept. 2016, 08:51

Pfffff c'est affligeant ... mdr
j'imagine la tête de mes petits voisins (oup's je n'ai pas les bons termes ange2 ) quand je vais leur demander de venir récupérer leur "référentiel bondissant" mdr

Merci Mallorie ange3

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1969
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Mallorie » 23 sept. 2016, 09:09

Étrangement je connais beaucoup de gens en cessation d'intelligence... lol
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
patou
Confirmé(e)
Messages : 116
Inscription : 17 juil. 2016, 01:15
Ville de résidence : Croix-59
Prénom : Patrick
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar patou » 23 sept. 2016, 09:45

Bonjour à toutes et tous


Mon épouse revient de la traditionnelle réunion de parents de début d'année, c'est édifiant de "cessation d'intelligence"..
Ils ne disent plus "votre enfant", mais "le jeune", on se demande qui on envoie à l'école!...

Tout est aseptisé, dépersonnalisé et en même temps, ils n'arrêtent pas de nous culpabiliser, comme si un éventuel échec ne leur serait évidemment pas imputable.
En l'occurence, rentrant en première, l'enjeu est important avec le bac français en fin d'année.

Ces personnes s'enfoncent dans le confort d'un corporatisme où ils se rassurent et se soutiennent les uns des autres, où l'initiative individuelle n'a plus sa place.

Nous avons tous en tête un prof remarquable qui bous a laissé un excellent souvenir, et qui a fait que nous avions une image de cette profession au dessus des autres et qui nous ont tirés vers le haut.

Nous assistons, comme pour "nos jeunes" à un nivellement par le bas.
La "cessation d'intelligence", c'est pratique et permet de ne pas se mettre en avant, ou au dessus.

Je suis affligé, moi aussi!

Portez-vous bien

Patou
Diagnostic juillet 2016
SEP ou pas c'est dans la tête que ça se passe

Avatar de l’utilisateur
Shubacka
Fidèle
Messages : 387
Inscription : 03 août 2016, 14:12
Ville de résidence : Bussiere Galant
Localisation : 87
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shubacka » 23 sept. 2016, 09:57

Encore un effort et on va y arriver ....
51+lVSBoOaL.jpg
51+lVSBoOaL.jpg (48.23 Kio) Consulté 2223 fois
L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve c'est que ça le fatigue

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5554
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Bashogun » 23 sept. 2016, 16:58

Bonsoir vous tous !

je ne voulais pas réagir à l'excellent post de Mallorie, qui retoque la nouvelle réforme des programmes mais date quand même un peu sur certaines expressions qui ont marqué leur époque d'un énorme éclat de rire désabusé.

Mais, Patou, comme partout, il y a des gens bien et d'autres bien moins. Et s'il y a 20% de crétins dans la population française, il y en a nécessairement 20% chez les 'certifiés' ; et chez les agrégés...
sans doute plus ...!

N'oubliez pas deux choses :
l'école et les enseignants ont été écrasés de réforme en réforme depuis 2005.
La France est quant à elle marquée par des séparatismes de tous ordres, y compris social. C'est le pays, depuis 2012, où le parcours scolaire est le plus marqué par l'origine sociale. Les inégalités règnent en maître !

Cela peut expliquer que, en certains lieus, territoires, établissements, d'aucuns tentent désespérément de 'contrer' la déqualification sociale que subissent les enseignants depuis tant d'années et cherchent à se protéger des effets induits par les dernières réformes (Châtel pour le lycée, Najat pour le collège) qui sont toutes 2 des catastrophes.

Mais, oui, y'a quand même des cons partout !...
Mais ce n'est heureusement pas la règle.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
patou
Confirmé(e)
Messages : 116
Inscription : 17 juil. 2016, 01:15
Ville de résidence : Croix-59
Prénom : Patrick
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar patou » 23 sept. 2016, 23:19

Oui Bashogun, il reste aussi quelques spécimens rares, créatifs et bourrés d'idéal.
Tu as raison, ils ne faut pas les mettre dans le même sac!

Mais Mallorie le dit beaucoup mieux que je n'aurais su le faire, ils baignent dans un corporatisme avec ses codes et son jargon dont on est exclus.

Je me demande si on s'occupe des mêmes enfants....

Patou
Diagnostic juillet 2016
SEP ou pas c'est dans la tête que ça se passe

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5554
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Bashogun » 23 sept. 2016, 23:50

Mais n'est-ce pas le propre de tout domaine, de toute profession même d'user de ce que Claude Hagège, grand linguiste, appelle un technolecte ?
Rares sont en fait les enseignant qui en usent, ils en rient plutôt avec le même air horrifié qu'ici. Je me souviens de l'effet, dans les projets de nouveaux programmes, de l'immersion bla bla en position horizontale trucmuche. 99% des enseignants s'en sont largement gaussés ! Tu remarqueras d'ailleurs que ces expressions, comme le référentiel bondissant dans le années 90, provenaient des 'spécialistes' d'EPS - comme si ceux-ci ressentaient l'impérieux besoin d'asseoir leur légitimité par rapport aux autres disciplines...
Très rares sont les enseignants qui emploient un tel jargon, plus rarement encore avec parents ou élèves. Ils réfutent au contraire ce type de jargon, qui ne provient pas d'eux et qui ne fait sens pour personne.
Mais, oui, chaque spécialité disciplinaire emploie un vocabulaire précis. Récit épique, épopée, poésie lyrique, COD, adjectif attribut, etc. Mais c'est la rançon de la précision et de la nécessité de bien distinguer les choses, de les nommer pour mieux les saisir.
Je ne sais quelle est ta profession, mais cela doit aussi y être le cas.
Le tout, c'est de na pas tomber dans le jargon, qui ne fait sens pour personne hors du petit cercle restreint des spécialistes et surtout pas pour les élèves et leurs parents. Là, il faut au contraire être explicite. La grande majorité des enseignants s'y efforcent car ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement !
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 342
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shed » 24 sept. 2016, 11:06

Bashogun a écrit :Mais, oui, chaque spécialité disciplinaire emploie un vocabulaire précis. Récit épique, épopée, poésie lyrique, COD, adjectif attribut, etc. Mais c'est la rançon de la précision et de la nécessité de bien distinguer les choses, de les nommer pour mieux les saisir.

Bonjour Bashung,

Ton constat permet de bien distinguer ces deux corporatismes qui évoluent au sein de l'éducation nationale mais le mieux n'est il pas l'ennemi du bien ?

Bien à toi
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5554
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Bashogun » 24 sept. 2016, 11:55

Shed a écrit :Bonjour Bashung,

Ton constat permet de bien distinguer ces deux corporatismes qui évoluent au sein de l'éducation nationale mais le mieux n'est il pas l'ennemi du bien ?

Bien à toi

Je ne suis pas sûr que le terme 'corporatisme' soit le plus adapté.
Il y a plutôt en fait deux antagonismes qui bataillent :
- entre deux conceptions de l'éducation, du système éducatif et de l'enseignement ;
- entre ceux qui sont hors-sol (idéologues du ministère et syndicalistes totalement déchargés d'organisations minoritaires, les deux naviguant dans les mêmes eaux...) et ceux qui restent ancrés dans l'exercice de leur profession, y compris les militants syndicaux de l'organisation largement majoritaire qui ne sont jamais déchargés totalement.
La réforme du collège portée par Najat n'est pas la sienne : c'est celle des idéologues hors-sol. Elle promet une catastrophe pour un système éducatif déjà très mal en point.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 342
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shed » 25 sept. 2016, 18:37

Bashogun a écrit :
Shed a écrit :Bonjour Bashung,

Ton constat permet de bien distinguer ces deux corporatismes qui évoluent au sein de l'éducation nationale mais le mieux n'est il pas l'ennemi du bien ?

Bien à toi

Je ne suis pas sûr que le terme 'corporatisme' soit le plus adapté.
Il y a plutôt en fait deux antagonismes qui bataillent :
- entre deux conceptions de l'éducation, du système éducatif et de l'enseignement ;
- entre ceux qui sont hors-sol (idéologues du ministère et syndicalistes totalement déchargés d'organisations minoritaires, les deux naviguant dans les mêmes eaux...) et ceux qui restent ancrés dans l'exercice de leur profession, y compris les militants syndicaux de l'organisation largement majoritaire qui ne sont jamais déchargés totalement.
La réforme du collège portée par Najat n'est pas la sienne : c'est celle des idéologues hors-sol. Elle promet une catastrophe pour un système éducatif déjà très mal en point.


Oui, ce n’est certainement pas le terme adapté dans ce cas là mais je m’en remets à votre indulgence parce qu’avec les quelques neurones encore disponibles qui me reste pour me permettre un raisonnement adéquat, il m’a fallu négocier férocement avec ces derniers en leurs intimant l’ordre de marcher aux pas et force est de constater que ce n’est pas toujours gagné :)

Ce que je voulais plus simplement dire, c’est qu’entre ces 2 « groupes », dont le rôle est d’instruire les élèves avec d’un côté les enseignants et de l’autre, les pédagogues. La mission de l’un étant de transmettre des connaissances et de l’autre de savoir comment et quoi transmettre. Et c’est là où le bas blesse ! C’est qu’entre les 2, il y a incompréhension voire moquerie, tu l’as très bien dis :)

Je me souviens (ça m’arrive quand même :)) , de cette histoire où une comparaison avait été faite, entre l’énoncé d’un problème de math proposé aux élèves des années 60 – 70 donné en des termes simples, facilement compréhensibles et dont la finalité était de trouver le prix d’un kilo de pommes de terre et de l’autre, le même problème donné (dans les années 2000) en des termes dont la formulation était basée sur des notions abstraites, difficilement compréhensibles comme les exemples donnés par Mallorie, Pour évidement, inciter l’élève à trouver le même résultat ! Hilarant :-)))

Ce dont je me suis rendu compte par le passé, c’est que ceux qui n’arrivaient pas à résoudre un problème, non pas à cause de la difficulté mathématiques mais parce qu’il n’avait pas saisi le sens de la question, ils n’en comprenaient pas les termes ! Si je vous dis : Mr Untel achète bihkbojpnj, niiip pjunp ,pip et que npin npijn njpin,u^pi, alors, donner le prix du kilo de patates ? Bien chanceux celui qui pourra répondre !!
D’où ma question Bashung, à vouloir trop bien faire, est ce qu’on aggrave pas plutôt la situation de compréhension de l’élève ?

Je ne sais pas si moi-même j’ai était compréhensible, pcq en me relisant … j’ai rien compris !!!! Mon temps de raisonnement imparti étant dépassé, je n’avais plus assez de solde disponible pour plus de compréhension mdr
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
patou
Confirmé(e)
Messages : 116
Inscription : 17 juil. 2016, 01:15
Ville de résidence : Croix-59
Prénom : Patrick
Localisation : Hauts de France
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar patou » 25 sept. 2016, 20:33

Bonsoir à toutes et tous

Je vais essayer d'ajouter une pierre à ce fil de discussion qui ne manquera pas de faire réagir..........

Bashogun, je suis parent de mes enfants que j'envoie à l'école et je me soucie autant de éducation que de leur enseignement, que je confie aux enseignants.

Je suis chef d'entreprise et peu rodé aux aspects conceptuels. Je suis du genre pragmatique, concret et formateur de mon personnel; dans le domaine du service à la personne, et je ne vous cache pas que mon personnel n'a pas beaucoup fréquenté l'école. Je suis amené à former et éduquer mes salariés.

Alors je vais vous livrer une "parabole" qui résume assez bien mon état d'esprit face au monde des enseignants, dont Bashogun semble mieux que moi percevoir etr maîtriser les codes

Cette histoire pourrait s'appeler enseigner ou éduquer (ce qui me parle plus en tant que parent et manager):
Enseigner est un métier, éduquer est un art...

Récemment, dans une école, la direction a été confrontée à un problème
particulier.

Plusieurs filles, qui commençaient à utiliser du rouge à lèvres, se l'appliquaient dans les toilettes de l'école. Jusque-là, pas de problèmes mais après l'application, elles laissaient une empreinte de leur lèvres
sur le miroir. Ce dernier se retrouvait donc avec des douzaines de petites empreintes de rouge à lèvres.
Tous les soirs, le concierge les enlevait et, le lendemain, les filles embrassaient de nouveau le miroir...

Face à cette situation, et afin de corriger ce problème grandissant, la directrice convoqua le concierge et les filles concernées dans les toilettes.
Elle leur expliqua que les empreintes causaient beaucoup de travail au
concierge qui devait nettoyer le miroir tous les soirs.

Pour démontrer la nuisance que les marques causaient, elle demanda au
concierge de faire une démonstration des difficultés qu'il avait à nettoyer le miroir.
Celui-ci prit une éponge, la trempa dans une des cuvettes des chiottes et
nettoya le miroir avec !
... Depuis, aucune empreinte de rouge a lèvres n'est réapparue sur le
miroir !

Il y a des professeurs et il a y des éducateurs...


On a pas forcement besoin de grandes théories

Bonne fin de journée, bonne réflexion et bonne fin de Wekk End

Prenez soin de vous

Patou
Diagnostic juillet 2016
SEP ou pas c'est dans la tête que ça se passe

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Passionné(e)
Messages : 1969
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Mallorie » 26 sept. 2016, 12:37

Alors pour ma part, loin de moi l'idée de vouloir faire un débat sur les enseignants, le corporatisme ou autre... je voulais juste pointer du doigt une certaine absurdité de la société à ne plus vouloir employer les "bons mots" afin de ne pas heurter, pour l'image ou par excès de zèle... Ne pas vouloir appeler un chat un chat... une certaine forme d'hypocrisie finalement quelque soit le domaine ayant recours à ce procéder.
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Shubacka
Fidèle
Messages : 387
Inscription : 03 août 2016, 14:12
Ville de résidence : Bussiere Galant
Localisation : 87
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shubacka » 26 sept. 2016, 14:17

"Étant donné le jaillissement de créativité exacerbée qui caractérise notre époque hautement évolutive, comment notre concept onirique à tendance kafkaïenne peut il coexister avec une vision sublogique de l'existence intrinsèque ?"

J'ai eu cette dissertation à faire en guise de punition en classe de 3° ..... j'avais le choix entre la dissert en 4 pages ou une observation sur le carnet de correspondance ...... j'ai choisi l'observation !! riree

Vous auriez fait quoi, vous ?
L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve c'est que ça le fatigue

Avatar de l’utilisateur
Shubacka
Fidèle
Messages : 387
Inscription : 03 août 2016, 14:12
Ville de résidence : Bussiere Galant
Localisation : 87
Contact :

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar Shubacka » 26 sept. 2016, 17:24

Courage .... Fuyons !!! ange2
L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve c'est que ça le fatigue

Avatar de l’utilisateur
fafalarousse
Messages : 12733
Inscription : 30 mars 2013, 09:03
Ma présentation : 47 ans de sep, j'essaye d'aider les nouveaux

Re: Pour les amoureux de la langue française!

Messagepar fafalarousse » 26 sept. 2016, 19:40

ah que le baby boom (années après guerre) fut une bonne période, on apprenait à lire et à écrire avec un abécédaire, on respectait nos instit et nos profs, certains , par leurs histoires nous ont plus aidés que d'autres, mais au moins, nous connaissons l'histoire de notre beau pays, la géographie du monde, faisions des dictées, et les mots savants inventés par ceux qui se croient plus intelligents que les autres ne servaient à pas grand chose, sauf en cours de français (sans majuscule car c'est un nom, pas un pays dans ce cas. de toutes façons, un jour, il n'y aura plus de majuscules, et de minuscules, on écrira , comme les américains, tout en majuscule.
et il n'y avait pas les sms. quelle horreur !
bref, nous étions cultivés, ne faisions pas de fautes d'orthographe, et savions lire correctement. savions dire bonjour aux gens qu'on croisait dans la rue. et nous connaissions tous les numéro de téléphone de nos amis par coeur.
mais ça, c'était avant.
je suis contente de bientôt quitter ce monde de tordus. vraiment. j'ai honte , parfois.
diagnostique 1969
mon rôle sur le forum fut d’accueillir, d'aider, rassurer, et faire profiter les nouveaux arrivants diagnostiqués ou non, de mon expérience de 47 ans de sep.


Revenir vers « Histoires drôles !!! »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités