Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

lilik95
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 15 déc. 2016, 13:59
Contact :

Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar lilik95 » 24 sept. 2017, 15:39

Bonjour,

Je voulais savoir parmi vous, qui a annoncé sa SEP au boulot.
Cela presque an que j'ai été diagnostiqué mais je n'ai rien dit. Je m'arrange pour prendre tous mes rdv sur mon temps perso.
Mais là, quand je suis très fatiguée certains de mes collègues me disent que je n'ai pas l'air en forme, que je devrais aller chez le médecin ( J'ai perdu du poids avec Aubagio).
C'est parfois difficile de ne rien pouvoir leur dire mais je ne veux surtout pas être traitée comme une malade ou évoquer de la compassion pour ne pas dire de la pitié.
Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire ....
J'espère entendre vos avis et expériences .

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 14576
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Defcom » 24 sept. 2017, 21:57

Pour ma part,j'en ai parlé au boulot,mais je n'attends pas de compassion de mes collègues,d'une certaine manière,ça évite désormais les reflexions et questions a la con.
Toutefois,cela reste un choix personnel,c'est a toi de voir,en sachant qu'il peut y avoir des réactions étranges de certains collègues comme ne plus te serrer la main après l'annonce,des fois que cela serait contagieux ...
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

lélé
Accro
Messages : 2517
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar lélé » 25 sept. 2017, 09:26

Oui et tout dépend ton métier et ton affecte à ton métier
Comme on disait sur un autre poste j'ai fais l'erreur d'adapter mon boulot à ma maladie résultats tes jours où tu peux souffler c'est pour ta maladie c'est dommage
J'étais nounou donc je n'ai jamais rien dis

Il faut que tu fasses pour ton bien être

Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Accro
Messages : 2076
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Mallorie » 25 sept. 2017, 10:16

Je crois que c'est une décision très personelle et que ça dépend de ton métier et de ton entreprise.
Moi je l'ai dit, car le temps du diagnostic j'ai été très souvent absente et je ne voulais pas qu'on me prenne pour une malade imaginaire... J'ai eu de la chance d'avoir un chef et une direction très compréhensifs, aujourd'hui ça ne pose aucun problème, pas de compassion ou de pitié, on me traite comme un agent normal, on me demande effectivement un peu plus que les autres si je vais bien!
[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Ptitepat67 » 25 sept. 2017, 12:18

Bonjour à tous,

Alors je me permets de rebondir sur ce post car je suis en plein dans cette question en ce moment : Le dire au boulot ou pas ?
Je reprends à partir du 2 Octobre après avoir passé une expertise médicale jeudi dernier. Le médecin expert m'a donné 6 mois en mi-temps thérapeutique. Alors moi, vu mon poste et la personnalité de ma cadre, le dire ou pas est une question qui me "turlupine" depuis un long moment déjà. Je m'explique : mes collègues ont toutes été mises au courant de ce qui m'arrivait au tout début de mon arrêt. Je n'avais aucune réticence à le leur dire, elles sont adorables, il y a une bonne ambiance entre nous. Par contre en leur annonçant j'ai déclenché une onde de choc car elles n'étaient pas du tout au courant de mes antécédents de SEP. Donc j'ai su que cela avait été difficile pour elles aussi d'apprendre une telle nouvelle. Je les ai rassurées, elles m'ont rendu visite à plusieurs reprises à la maison, elles ont vu que je récupérais. Donc je n'aurai pas de soucis avec elles. Je suis plus réservée sur le fait de le dire à ma cadre ou pas, et j'ai tranché : je vais essayer de la tenir à distance ( dans un premier temps au-moins).La connaissant, mes collègues me conseillent de ne pas lui dire de quelle pathologie je souffre. C'est une cadre qui a du mal à faire confiance à ses agents, qui flippe pour un oui pour un non, qui veut tout gérer, à fond "protocolisée".... Donc j'ai pesé le pour et le contre :
- Lui dire c'est tendre le bâton pour me faire battre, au pire c'est risquer qu'elle me mute dans un autre service, car j'ai un poste où nous travaillons beaucoup seuls ( travailleur isolé) avec un groupe de neuf patients malades psy à gérer et à s'occuper. Beaucoup de responsabilités, manipuler les médicaments, faire des soins.... Au mieux ( mais pas super non plus) c'est qu'elle soit bienveillante, mais trop ! Qu'elle me mette des restrictions, qu'elle me materne, qu'elle me surveille... Elle a déjà embêté une collègue qui avait une hernie discale, alors avec une SEP elle va y voir un danger pour la sécurité du patient !
- Ne pas lui dire c'est risquer qu'elle l'apprenne ( les nouvelles circulent vite à l'hôpital !) et là elle m'en voudrait de l'avoir mise de côté (et comme elle a un petit côté parano !...). D'autre part ne pas lui dire c'est ne pas pouvoir justifier mes difficultés si j'en rencontre ( comment elle comprendra que je puisse être souvent fatiguée si elle ne connait pas ma pathologie).
Alors voilà, pas simple... J'ai dû l'appeler ce matin pour lui annoncer ma prochaine reprise. J'ai pris sur moi, pas facile d'en dire le minimum avec quelqu'un qui vous posent des questions ! Donc, je ne sais pas si j'ai fait le bon choix mais j'ai choisit de me protéger, en tout cas pour l'instant, en ne lui disant pas ce que j'avais exactement. J'ai juste dit une maladie chronique qui engendre fatigue et douleurs. Je me laisse le temps de découvrir moi-même mes limites à la reprise du boulot. Si ça va je resterai dans mon silence, si ça va pas je serai obligée de lui dire le pourquoi de mes difficultés...
Mais elle au téléphone m'a demandé si le médecin m'avait posé des restrictions, si je pouvais porter des charges, si je pouvais conduire (je n'ai pas fait de visite médicale pour la conduite !), si je pouvais rester dans ce service ! Je lui ai répondu que je n'avais pas de restrictions mais que j'avais des douleurs et de la fatigabilité. Elle a essayé d'en savoir plus sur mes douleurs, tout en me disant que ce n'était pas par indiscrétion mais parce qu'il fallait qu'elle sache par rapport au poste. Alors j'ai coupé court en lui disant que je verrais avec le médecin du travail.
Donc je me prépare à ce que ce ne soit pas simple, je pense. J'aime mon poste, mon équipe, et je ne me vois pas être obligée de changer parce qu'elle refuse de me laisser travailler seule ou pour X autres raisons de " sécurité du patient". Pour l'instant, en mi-temps thérapeutique je ne compterai pas dans le planning, je ne serai jamais seule. Mais que va-t-il se passer dans six mois quand je vais reprendre à temps plein seule ! J'espère pouvoir obtenir une aide de la médecine du travail sur toutes ces questions...

Lois007
Confirmé(e)
Messages : 135
Inscription : 15 déc. 2007, 17:04
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Lois007 » 25 sept. 2017, 18:10

Mallorie a écrit :Je crois que c'est une décision très personelle et que ça dépend de ton métier et de ton entreprise.

J'adhère complètement, tout dépend de ton poste, ton entreprise, ton cadre de travail, même les rapports que tu as avec tes collègues, tes responsables, peuvent peser dans ta décision.
Je fais partie des gens qui l'ont dit, parce qu'en fait tout s'est fait "au fur et à mesure", je n'étais pas diagnostiquée quand j'ai eu mes premières poussées. Ma boîte avait un côté "familial" à l'époque donc je l'ai dit à mon directeur très naturellement quand je l'ai su, et il a été vraiment super, soucieux de mon état et également soucieux que je ne me sente pas "hors jeu" à cause de la maladie. Il était vraiment génial.
Depuis il n'est plus là et ma directrice est maintenant moins "soucieuse" :D .

Il y a du bon et du pas bon dans le fait de l'avoir dit.
D'un côté, mon responsable est assez zen avec moi, ne veut pas que je me stresse inutilement, veut que je me fasse arrêter quand j'en ai besoin (voire un peu trop insistant parfois :D ), il n'y a vraiment aucun problème de ce côté là.
D'un autre côté, il y a maintenant une forme de mise au placard qui s'est faite, on a préféré confier de nouvelles tâches, responsabilités à la collègue avec qui je partage mon poste, j'ai ressenti qu'ils pensaient que je n'étais pas "fiable", que je pouvais être hors service n'importe quand, du jour au lendemain, etc...

C'est mon ressenti, c'est assez dur (surtout dans la mesure où malgré la maladie, j'ai totalisé moins d'arrêts que d'autres employés, 3 fois une semaine en tout, en 10 ans).
J'ai maintenant l'impression que je suis hors jeu, que mon poste n'évoluera jamais, alors que franchement je suis capable de bien plus que ce qu'ils me laissent faire, c'est très frustrant et ça vous fait sentir "malade" quand vous faites tout pour que ce ne soit pas le cas.

D'une manière générale, je préfère de toute façon que les gens, au boulot comme ailleurs, soient au courant pour éviter qu'ils se posent des questions sur mes problèmes d'équilibre, de vue, d'audition, de vertiges, démarche, etc... (y'aurait de quoi me croire alcoolique parfois).

Je suis vraiment partagée car dans le cadre purement "boulot", même si je suis préservée de beaucoup de stress etc, je vis mal le fait qu'on me mette "hors jeu" sans me demander à moi ce que je suis capable de faire ou pas, sur de simples suppositions quant à la SEP.

Peut-être (sûrement) que si j'avais une forme plus sévère de la maladie, davantage de poussées, de fatigue, ça me conviendrait. Mais ce que je retiens dans mon cas personnel (propre à mon cas, mon état, mon poste, mon entreprise, etc...) c'est qu'on me juge pas "fiable" alors que je l'ai été durant plus de 10 ans déjà. :roll:

Cependant, je ne regrette pas de l'avoir dit :wink: je regrette juste les préjugés qui en ont découlé. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Ptitepat67 » 25 sept. 2017, 19:04

C'est tout à fait cela que je craint : qu'elle ne me considère plus fiable ! Déjà que je n'ai pas encore repris qu'elle m'a déjà demandé au téléphone : " Vous avez des restrictions ? Vous pouvez rester dans le service ? ". Alors si elle savait ! Je me dis que je saurai voir mes limites et mes difficultés par moi-même, et que je saurai le dire si je me trouve en difficulltés ! Je n'attendrai pas de faire une grosse bêtise qui peut être grave ( je suis infirmière) !

lilik95
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 15 déc. 2016, 13:59
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar lilik95 » 25 sept. 2017, 20:22

Merci pour vos expériences, Je me laisse encore un peu de temps de réflexion et je vous dirai si je décide de le dire ou non.

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5667
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Bashogun » 26 sept. 2017, 13:23

Bonjour lilil, bonjour à toutes et tous,

comme Mallorie et d'autres, j'ai considéré que je pouvais le dire, à la fois au boulot et à mon activité connexe. De toute façon, avec ma longue hospitalisation, les gens se seraient posé des questions et, en ne disant rien, comme d'autres l'ont noté, il peut y avoir des méprises
Mais tout dépend du contexte dans lequel on travaille, de ses patrons, de ses collègues. La décisions ne peut qu'être personnelle en pesant bien le pour et le contre.
Quand on revient en mi-temps thérapeutique après une longue absence, c'est tout de même le signe d'une pathologie lourde et ne pas savoir peut entraîner des idées voire des craintes encore plus importante que si on précisait de quoi on souffre.
Je ne regrette pas de l'avoir dit, j'ai eu cette chance que mes collègues et mes responsables soient particulièrement ouverts et soucieux des autres.

Bien à vous.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Ptitepat67 » 26 sept. 2017, 15:04

Bonjour Bashogun,
Bashogun a écrit :Je ne regrette pas de l'avoir dit, j'ai eu cette chance que mes collègues et mes responsables soient particulièrement ouverts et soucieux des autres.


Comme j'aimerais avoir cette certitude que ma hiérarchie soit aussi bienveillante ! Mais je pense que la Fonction Publique telle qu'elle est aujourd'hui n'est plus aussi protectrice avec ses agents ! En 2001 et 2006, lors de mes deux premières poussées, mes deux cadres respectives de l'époque avaient été mises au courant sans problèmes. Avec celle que j'ai aujourd'hui j'hésite. On est dans le " tout sécuritaire", on "ouvre le parapluie " pour un oui, pour un non. Ses seules préoccupations hier au téléphone étaient de savoir si le médecin m'avait mis des restrictions, si je pouvais revenir travailler dans le service ( sous-entendu qu'il faudrait me mettre ailleurs si incompatibilité avec le poste). Je doute fort qu'elle ne pensait qu'à mon bien-être, elle veut se protéger aussi par rapport à sa hiérarchie. Elle m'a même demandé si je pouvais conduire ( d'ici là qu'elle m'interdise de véhiculer des patients !). Et si je lui dit, je ne serai plus fiable, je vais l'avoir toujours sur le dos parce qu'elle aura cette bienveillance étouffante malsaine ( mais toujours pour elle être dans les clous !). Alors, je vais la tenir à distance pour l'instant, on verra par la suite si je lui "lâche le morceau "... J'espère pouvoir trouver conseil auprès de la médecine du travail...

Tiburce
Habitué(e)
Messages : 47
Inscription : 23 mars 2015, 20:14
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Tiburce » 26 sept. 2017, 18:27

La question est délicate et il n'y a pas de réponse toute faite. Dans mon cas il y avait une rumeur qui disait que j'avais la maladie de Charcot (SLA) j'ai donc communiqué sur la SEP auprès de mon responsable et de mes collègues pour éclaircir la chose. Dans un deuxième temps j'ai essayé la pédagogie en faisant circuler un document que je trouve très bien fait sur la SEP et le travail: https://www.arsep.org/library/media/oth ... b-2015.pdf. En jouant "carte sur table" je me suis mis en position de pouvoir négocier avec la direction (je suis dans le privé) en toute confiance. Et ça tombe bien car j'arrive cette année à plus de quatre mois d'absence et légitimement je commence à craindre pour ma place... J'attends maintenant que la CPAM bouge pour me mettre en invalidité et envisager un nouveau contrat à mi-temps (voire moins) pour poursuivre une activité professionnelle. A suivre.

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 14576
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Defcom » 26 sept. 2017, 21:48

Pour répondre a Ptitepat67,ce n'est pas a ta manager de décider de ce que tu peux faire ou pas mais a la médecine du travail,et ta manager doit se conformer a ce que dit la médecine du travail .
Décider de son propre chef de ce que tu peux ou ne pas faire pourrait être considérer comme de la discrimination,handicap ou pas.
Au vu de ce que tu expliques au sujet de cette cadre,dis en le moins possible et laisse faire la médecine du travail,ta cadre ne pourra en aucun cas savoir de quoi tu es atteinte,secret médical oblige .
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5667
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Bashogun » 27 sept. 2017, 08:00

Bonjour Ptitepat,
En l'état actuel des choses, Defcom a bien raison : inutile de préciser quoi que ce soit.
On peut comprendre que ta chef veuille réfléchir à l'organisation des services ; on peut craindre, comme tu le dis, qu'elle se préoccupe davantage d'ouvrir le parapluie'...
Ce n'est pas à toi, de toute façon, de préciser ce que seront les modalités d'adaptation : elles seront définies par le médecin du travail qui les communiquera à qui de droit.
Tu aviseras après de ce qu'il convient de dire ou pas selon la ou les réactions et la situation.
Bien à toi.
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Ptitepat67 » 27 sept. 2017, 08:17

Bonjour,

Merci beaucoup pour vos précieux conseils. Je vais effectivement m'appuyer sur les recommandations de la médecine du travail. Pas de crainte à ce niveau là, notre médecin du travail est une dame charmante, très à l'écoute.

Avatar de l’utilisateur
Ptitepat67
Fidèle
Messages : 332
Inscription : 08 juin 2017, 11:22
Ville de résidence : Charleville- Mézières (Ardennes)
Prénom : Patricia
Ma présentation : 51 ans. Poussées 2001, 2006, 2017.
Aubagio de Juin à Novembre 2017.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Ptitepat67 » 27 sept. 2017, 12:03

Merci Tiburce pour ton lien sur la SEP et le travail. Je viens de le lire. Je me l'enregistre. Tout y est dit ! Excellente ressource ! super1

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5667
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Bashogun » 27 sept. 2017, 18:39

Ptitepat67 a écrit :Merci Tiburce pour ton lien sur la SEP et le travail. Je viens de le lire. Je me l'enregistre. Tout y est dit ! Excellente ressource ! super1

Et je plussoie !
Merci Tiburce !
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Defcom
Messages : 14576
Inscription : 13 avr. 2010, 19:15
Localisation : Hauts de France (Pas de Calais)
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Defcom » 27 sept. 2017, 21:31

Excellent document que j'ai téléchargé afin de museler les crétins en tous genres. Merci Tiburce super1
"Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."

Olvdk
Débutant(e)
Messages : 6
Inscription : 20 mai 2018, 19:01
Ville de résidence : Haut de france
Prénom : Oliver
Ma présentation : Je me nomme Oliver, j ai 44 ans, en couple et 1 enfant.
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Olvdk » 08 juil. 2018, 08:05

bjr
apres de gros soucis personnel ayant de repercussion professionnel j en ai informé la direction . comprehensive elle savait d ou venait mes difficultes. j ai ainsi pu obtenir un reclassement. le reste du personnel sait que ma sante en est la cause mais ignore le diagnostique.
c est pas plus mal, je n ai ni besoin de leur pitiė ni de leur compassion. je me moque du quand dira t on ..je fait mon taf a mon rythme. ce n est qu un boulot apres tout. le plus important se trouve a l exterieur : la famille ( mon fils et ma compagne)

Barbara92
Accro
Messages : 2277
Inscription : 16 oct. 2017, 10:08
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Barbara92 » 08 juil. 2018, 11:03

Bonjour,

Tu as tout à fait raison, le plus important c'est ta petite famille.
Le fait de l avoir dit peut peut-être enlever un poid sur tes épaules.
Tu fais quoi comme type de travail si c'est pas indiscret, c'est en bureau ?

Avatar de l’utilisateur
Mily13
Habitué(e)
Messages : 47
Inscription : 19 mai 2018, 20:09
Ville de résidence : Vannes
Prénom : Emilie
Ma présentation : Emilie23ansMarseillaisevivantenBretagne. DiagnosticSEPdepuis04/2018
Contact :

Re: Le dire au boulot ? Pour ou contre ?

Messagepar Mily13 » 09 juil. 2018, 11:28

Salut,
Moi je suis aide soignante dans un service assez lourd... j’ai du en parler a mes collègues qui son la plupart des copines, je ne demande aucune aide ni favoritismes malgre que certain jours sont dure... mais mon Neuro m’a conseillé de ne pas en parler au chef ou cadre... apres sa reste ton choix, notre choix.
Des bisous :)


Revenir vers « La sep au quotidien »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité